Marc Miller, le ministre de l’Immigration du Canada, vient d’annoncer de nouvelles mesures visant à renforcer l’intégrité du programme des étudiants internationaux. Cette annonce intervient dans un contexte où le Canada continue d’être une destination prisée pour les étudiants venant du monde entier. En 2022, le pays a accueilli un nombre record de 551 405 étudiants internationaux en provenance de 184 pays. À la fin de 2022, le Canada comptait 807 750 étudiants internationaux détenant des permis d’études canadiens valides, atteignant ainsi un autre record. La population étudiante internationale du Canada a quadruplé au cours des 15 dernières années, en raison de facteurs tels que l’essor de la classe moyenne mondiale cherchant à étudier à l’étranger, ainsi que de l’attrait du Canada pour les étudiants internationaux en termes de qualité de l’éducation, de perspectives d’emploi et de voies d’immigration.

Les trois principaux pays d’origine des nouveaux étudiants internationaux en 2022 étaient l’Inde (226 450 étudiants), la Chine (52 165 étudiants) et les Philippines (23 280 étudiants). Les principales destinations étaient l’Ontario (411 000 étudiants) et la Colombie-Britannique (164 000 étudiants)

Publicité

Malgré cette croissance significative du nombre d’étudiants internationaux, le ministre Miller a souligné que le Canada n’envisage pas d’imposer un plafond sur l’arrivée de nouveaux étudiants internationaux. Cependant, pour lutter contre la fraude à l’encontre des étudiants internationaux, le gouvernement fédéral mettra en place un nouveau système de vérification des Lettres d’Acceptation (LOA) dont les étudiants internationaux ont besoin pour demander un permis d’études.

À lire aussi  HEC MONTRÉAL : 5 COURS EN LIGNE GRATUITS (EDULIB)

De plus, le gouvernement continuera à travailler sur un nouveau “Cadre des Institutions Reconnues” pour les établissements d’enseignement désignés au Canada (DLI) d’ici le semestre d’automne 2024. Les DLI sont les collèges, les universités et les autres institutions éducatives approuvées par les gouvernements provinciaux et territoriaux pour accueillir des étudiants internationaux. Ce cadre établira des normes plus élevées en matière de services, de soutien et de résultats pour les étudiants internationaux. L’idée sous-jacente est que les DLI qui satisfont à certaines critères d’intégrité du CIC obtiendront certains avantages, tels que le traitement prioritaire des demandes de permis d’études par le CIC.

Des détails supplémentaires seront communiqués sur la manière dont les institutions peuvent obtenir cette reconnaissance et sur la nature des avantages qui en découleront.

Le ministre Miller a également annoncé que le CIC effectuera sa première révision du Programme de Permis de Travail Après Diplôme (PGWP) en 10 ans et annoncera des réformes dans les mois à venir. L’objectif est d’ajuster le PGWP pour répondre aux pénuries de main-d’œuvre au Canada, notamment dans les secteurs de l’économie où les besoins sont les plus importants, ainsi que pour atteindre les objectifs d’immigration régionaux et francophones du Canada.

À lire aussi  QUELQUES MOTIFS DE REFUS POUR UN PERMIS D'ÉTUDE AU CANADA

Cependant, l’annonce d’aujourd’hui fait suite à un incident survenu plus tôt cette année, lorsque plus de 700 étudiants indiens au Canada ont été confrontés à la menace d’expulsion par le gouvernement canadien après avoir découvert que leurs LOA étaient falsifiées . Beaucoup de ces étudiants étaient venus au Canada pour étudier en 2018 et 2019, et la fraude n’a été découverte qu’après la fin de leurs études, alors qu’ils demandaient la résidence permanente.

Il a été révélé que les LOA avaient été falsifiées par un consultant en immigration peu scrupuleux en Inde, qui a depuis disparu. À l’époque, le CIC avait annoncé que les étudiants internationaux qui n’étaient pas au courant de la fraude ne seraient pas expulsés.

Cet incident a mis en lumière la question de la fraude des étudiants internationaux au Canada. L’intégrité des étudiants internationaux a également été mise en avant récemment grâce à un rapport publié le 20 septembre par quatre membres du Sénat du Canada.

Le rapport, tout en mettant en avant les avantages des étudiants internationaux pour l’économie canadienne, ainsi que pour le paysage social et culturel du Canada, a également souligné plusieurs défis liés à l’intégrité du système d’étudiants internationaux au Canada. Parmi ces défis, le rapport met en évidence le rôle significatif joué par les agents éducatifs, ceux qui travaillent en tant qu’intermédiaires dans les pays étrangers au nom des aspirants étudiants internationaux, dans la compromission de l’intégrité du paysage étudiant international du Canada.

À lire aussi  Modèle de lettre de soutien financier pour permis d'études au Canada

Cela s’explique par le fait que de nombreux agents éducatifs peuvent orienter les étudiants internationaux vers un programme postsecondaire canadien qui n’est pas éligible pour un Permis de Travail Après Diplôme (PGWP). Le fait de suivre un programme qui ne permet pas aux diplômés de bénéficier d’un PGWP peut souvent représenter une perte de temps et d’argent importante, car ils pourraient ne pas être éligibles pour travailler et obtenir la résidence permanente après l’obtention de leur diplôme.

Le ministre Miller a abordé la question de l’intégrité des étudiants internationaux à plusieurs reprises depuis qu’il est devenu ministre de l’Immigration du Canada cet été. Au cours de plusieurs entretiens depuis l’été, Miller a souligné l’importance de ce sujet en notant les “défis liés à l’intégrité” associés au “processus de visa actuel pour les étudiants internationaux au Canada.”

Source : Immigration Canada

Publicité

By enloja

Analyste programmeur, diplômé de l'Université du Québec à Montréal (maîtrise en informatique)

4 1 vote
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
7 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments

[…] post Le Canada Annonce De Nouvelles Mesures Au Programme Des Étudiants Étrangers first appeared on […]

Elvito

Je suis intéressé immigré au canada

paul evenah

Bonjour

Pour votre information. Il y a des bourses d’études disponibles quel que soient vos résultats scolaires ou les revenues de vos parents.Nos services se chargent de distribuer ces bourses d’études aux étudiants qui en manifesteront le besoin et qui auront les plus hauts mérites.Si vous voulez postuler pour une demande de bourse d’étude, par la suite toutes les informations nécessaires a l’obtention de ces bourses d’études qui sont actuellement disponible envoyez votre demande a l’adresse indiqué ci dessus: boursenote@gmail.com

Martin Nyoma

Salut j’aimerais bien vouloir étudier

paul evenah

Bonjour
Pour votre information. Il y a des bourses d’études disponibles quel que soient vos résultats scolaires ou les revenues de vos parents.Nos services se chargent de distribuer ces bourses d’études aux étudiants qui en manifesteront le besoin et qui auront les plus hauts mérites.Si vous voulez postuler pour une demande de bourse d’étude, par la suite toutes les informations nécessaires a l’obtention de ces bourses d’études qui sont actuellement disponible envoyez votre demande a l’adresse indiqué ci dessus: boursefond@gmail.com

[…] Le Canada met en place de nouvelles exigences en terme de demande et d’obtention de visa. «Ce changement s’appliquera aux nouvelles demandes de permis d’études reçues à compter du 1er janvier 2024 », indique en partie le communiqué. […]

[…] clindamicina phosphate topical[…]

clindamicina phosphate topical

7
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x